La fondation Ahmadou Bamba en Mauritanie lance les travaux de son second symposium


saharamedia
Samedi 23 Octobre 2010



Les travaux du deuxième symposium soufiste-mouride ont démarré ce matin au Palais des congrès de Nouakchott, avec pour thème, cette année, le rôle que le soufisme peut jouer dans la consolidation de la paix dans le monde et la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme.

L’ouverture de ce rencontre a connu une affluence officielle et populaire importante, venant de la Mauritanie et du Sénégal et a permis aux différents intervenants de s’appesantir sur les liens spirituels existants entre les deux pays.

A ce sujet, Chikhouna M’backé, président et fondateur de la Fondation Ahmedou Bemba en Mauritanie a souligné la volonté de son institution à œuvrer pour une action islamique commune en faveur de la paix, remerciant à l’occasion, la Mauritanie pour les efforts qu’elle a fourni pour que ce symposium puisse avoir lieu.

De son côté, Sérigne BaraM’Backé, fils et représentant du Khalife général de la confrérie mouride, Cheikh Sid’El Moctar, a insisté sur la nécessité d’ancrer le message d’Ahmedou Bamba qui consacre l’amour et la solidarité entre tous les musulmans. Il a ainsi demandé à la communauté sénégalaise vivant en Mauritanie de s’éloigner de tout comportement de nature à ternir leur image et non conforme aux recommandations du khalife mouride.

L’ambassadeur du Sénégal en Mauritanie a, lui aussi, remercié les autorités du pays pour l’aide et les facilités accordées aux organisateurs de ce symposium, précisant que les confréries religieuses, Khadariya, Tidjaniya et Mouridisme, reflètent l’image d’un Islam vrai et respectueux des enseignements du Prophète (PSL) aussi bien en Mauritanie qu’au Sénégal.

Cheikh Hamden Ould Tah, secrétaire général de l’association des ulémas de Mauritanie, a insisté sur l’importance du soufisme, qu’il a qualifié de « protection » contre l’extrémisme, mettant en exergue, au passage, l’action du Cheikh Ahmedou Bamba qui, dira-t-il, doit être poursuivie pour réaliser le rêve de cet homme de Dieu.

A signaler que la Fondation Ahmedou Bamba en Mauritanie avait organisé vendredi, une tournée à laquelle avaient pris part les membres de la famille du Cheikh Ahmedou Bamba et leurs disciples. Ce périple les a mené à Nabaghiya, où ils ont été reçu par le cheikh  Mohamed Vall, (Bah) Ould Abdallahi, cheikh de la mahadra de cette localité, « Sarsara » où Ahmedou Bamba a passé une longue période de son séjour en Mauritanie. La délégation y a posé la première pierre d’une mosquée et d’un complexe touristique avant de continuer à Maata Moulana où elle a été reçu par Cheikh El Haj Ould Méchry et un nombre d’ulémas et de notables de la zone.















GABONEWS APAnews