La gendarmerie arrête un dirigeant du parti UFP


Saharamedias/Nouakchott
Mercredi 1 Octobre 2014


La gendarmerie a arrêté, dans la nuit de mercredi, Ahmed Ould Habab, l’un des dirigeants du parti Union des forces de progrès (UFP) et ce suite aux manifestations des habitants de la localité de « Tivirit », 25 km à la sortie de Nouakchott, sur la route de Boutilimit, contre le déversement des ordures par les camions de la Communauté urbaine de Nouakchott.


La gendarmerie arrête un dirigeant du parti UFP
Une source proche de l’Ufp a indiqué qu’Ould Habab a été conduit, avec 6 autres habitants de « Tivirit », à la brigade de Wad Naga sous bonne escorte et avec interdiction d’entrer en relations avec leurs proches.
A signaler que les habitants de « Tivirit » protestent, depuis plusieurs semaines, contre la transformation de leur zone en une gigantesque décharge par la CUN qui a repris en main l’enlèvement des ordures de la capitale Nouakchott après la rupture du contrat de la société française Pizzorno.














GABONEWS APAnews