La « jeunesse du 25 février » tente de réoccuper la place des anciens Blocs


saharamedia
Dimanche 15 Avril 2012



Des dizaines de jeunes se déclarant de la « jeunesse du 25 février » ont tenté, ce matin, d’occuper la place des Anciens Blocs brandissant des banderoles réclamant le départ du président Aziz.
La police a intervenu usant de gaz lacrymogène et a arrêté deux des meneurs de cette manifestation. De l’intérieur des hôpitaux de Nouakchott où il soignait une blessure, Ahmed Ould Abdallahi, l’un des dirigeants de la « jeunesse du 25 février », a déclaré à Sahara média que les jeunes « ont commencé à se rassembler sur la place pour une manifestation pacifique mais que c’est la police qui les a chargé, sans même prendre la peine de négocier avec eux », selon son expression.
Il a précisé que la police a arrêté quatre activistes, a fini par en libérer deux mais a conduit les deux autres vers « une destination inconnue ».















GABONEWS APAnews