La justice intime aux délégués des travailleurs de la Snim à Zouerate et à Nouadhibou de cesser leurs activités


saharamedia
Dimanche 9 Janvier 2011



La justice intime aux délégués des travailleurs de la Snim à Zouerate et à Nouadhibou de cesser leurs activités

Le président du tribunal de Nouadhiou, Tah Ould Sidi Ahmed, a ordonné la suspension des résultats de l’élection des délégués des travailleurs de la Snim à Zouerate et à Nouadhibou, jusqu’à examen de ces résultats par la cour, répondant ainsi à des plaintes présentées par des centrales syndicales sur de supposées fraudes sur ces élections.

Trois syndicats (CLTM, UNTM, USTM) ont présenté, à ce sujet, un recours auprès du tribunal du travail de Zouerate et Nouadhibou à propos des résultats de ces élections. La première de ces centrales a ainsi indiqué que la couleur de sa liste a été changée, à deux jours de l’élection et remplacée par celle d’une liste adverse, ce qui a créé la confusion au sein de ses partisans, notamment ceux à faible niveau.

 

 

Les trois syndicats ont aussi signalé que les procès-verbaux ont connu des atteintes aux règles de la représentativité à la proportionnelle, ajoutant que les résultats au niveau de Zouerate ont été livrés dans deux procès verbaux différents, la liste USTM ayant obtenu un seul siège, dans l’un de ces procès, puis aucun siège dans l’autre. De même, indiquent les trois centrales, la CLTM a obtenu 27 sièges dans un procès verbal mais 15 seulement dans deux autres qui font partis des documents de la Snim, élément qui a été interprété par les syndicats comme preuve qu’il y a eu fraude.

Mais le tribunal du travail s’était prononcé, le 19 mai 2010 sur cette affaire, rejetant les accusations de fraude, ce qui a poussé les trois syndicats à déposer un recours auprès de la Cour suprême qui, le 31 août 2010, a annulé le jugement du tribunal du travail et décidé de renvoyer l’affaire auprès du tribunal de Nouadhibou. C’est dans ces conditions, et après la nomination de nouveaux membres du tribunal du travail que la décision de suspendre le travail des délégués a été prise et signifiée à la SNIM.















GABONEWS APAnews