La police arrête le frère du salafiste Ould Sidina sans en préciser les raisons


saharamedia
Jeudi 12 Mai 2011



Des éléments dépendant de la Sûreté de l’Etat ont arrêté le nommé Tijani Ould Sidina, frère cadet du salafiste Sidi ould Sidina, au domicile de ses parents à Arafat, alors qu’il rentrait d’un voyage à Kiffa.

La source qui a livré cette information à Sahara média précise que le jeune homme arrêté travaille dans un commerce de produits alimentaires depuis quatre mois dans la capitale de l’Assaba et que les éléments de la police d’Etat ont refusé de donner une quelconque justification à son arrestation.

Tijani Ould Sidina n’a cependant jamais été arrêté dans une affaire de terrorisme ou autre et l’on ne sait pas à l’heure présente où il est détenu par la police, selon l’un de ses proches.

 

Dans le même contexte, le prisonnier salafiste Sidi Ould Sidina a exprimé son étonnement de voir la police arrêter son frère, indiquant que son jeune frère n’a rien à avoir avec le terrorisme et qu’il n’y a aucune raison pour qu’il « soit enlevé de la sorte par la police devant les yeux de sa mère », selon son expression.

Rappelons que Sidi Ould Sidina fait partie des quatre salafistes mauritaniens accusés du meurtre d’un groupe de touristes français, en décembre 2007, près de la ville d’Aleg et dans les accrochages avec les forces de l’ordre près du Centre Emetteur qui ont conduit à la mort d’un officier de la police.

 















GABONEWS APAnews