La police chasse les vendeurs ambulants des abords du marché de la Capitale


saharamedia
Lundi 27 Septembre 2010



La police chasse les vendeurs ambulants des abords du marché de la Capitale

La police traque, depuis deux jours, les vendeurs ambulants qui encombrent les abords du marché de la capitale et ceux de la Polyclinique ainsi que de la Médina 3.

Les policiers en charge de cette opération n’hésitent pas à confisquer les marchandises et objets exposés à la vente dans ces lieux pleins de danger à cause des travaux en cours de réfection du bitume, au niveau des avenues Jemal Abdel Nasser et John Kennedy.

Une source au niveau de la Communauté urbaine de Nouakchott (CUN) indique que les autorités essaient de préserver une bonne image pour la capitale, tout comme elle tente de rendre plus fluide la circulation à l’intérieur même des marchés dont les allées sont souvent encombrées par l’étalage de marchandises, ce qui pourrait rendre difficile l’intervention des sapeurs-pompiers, en cas d’incendie.

Des experts cherchent, depuis 2006, une solution à la délicate question des vendeurs ambulants pour leur permettre de continuer à chercher les moyens de leur subsistance par l’octroi d’espaces libres dans l’un des quartiers de la capitale.  















GABONEWS APAnews