La police disperse les étudiants de l’ISERI à coups de gaz lacrymogène


saharamedia
Mercredi 22 Février 2012



La police a dispersé ce mercredi matin les étudiants de l’Institut supérieur des études et recherches islamiques (ISERI) par coups de gaz lacrymogène, pour les empêcher de mener à terme la marche qu’ils tentaient d’organiser en direction du ministère des Affaires islamiques.

Ces étudiants, qui avaient donné à leur manifestation le nom de « la journée de la colère » déclarent refuser « les solutions à moitié » qu’a proposées le ministre Ould Neini dans sa conférence de presse du mardi.

 

Dans ce cadre, le secrétaire général de la section de l’UNEM (Union nationale des étudiants de Mauritanie), au niveau de l’IERI, Abdallahi Ould Mohamed Lemine, a indiqué que la marche de ce mercredi n’est qu’une étape d’un ensemble de mesures qui sont prises par les étudiants pour que l’ISERI conserve son statut d’antan.

 















GABONEWS APAnews