La police mauritanienne distribue des photos de ses éléments blessés lors des accrochages avec Biram Ould Abeid et ses partisans


saharamedia
Mardi 14 Décembre 2010



La police mauritanienne a distribué ce mardi des photos de ses éléments blessés qu’elle dit avoir été lors des accrochages avec Biram Ould Abeid et ses partisans d’IRA – Mauritanie (Initiative pour la résurgence antiesclavagistes).

Les photos montrent des blessures de diverses gravités qui ont été victimes d’agression à ‘armes blanches dans diverses parties du corps. Elles ont été sorties un jour seulement après les accrochages qui mis face à face la police d’Arafat avec des activistes d’IRA.

Une source policière de haut rang a indiqué que le chef de ce mouvement, Biram Ould Abeid, non reconnu par le pouvoir en Mauritanie, et un groupe de ses partisans ont mené des actions subversives de nature à troubler l’ordre public et à semer le désordre et ayant conduit à l’agression de policiers venus voir un cas supposé d’esclavage dans un quartier de la moughataa d’Arafat.

Des militants de l’organisation IRA s’étaient alors regroupés devant le commissariat et ont usé de violence, ce qui a conduit les forces de sécurité à les arrêter. La police dit avoir entendu tous les protagonistes de l’affaire dite d’esclavage et que c’est à ce moment là qu’elle  fut « surprise par un déferlement d’insultes et de violence de la part des militants de cette organisation ». Arrêté avec cinq de ses compagnons, Biram Ould Abeid est toujours détenu au commissariat de police d’Arafat alors que les autres ont été libérés.















GABONEWS APAnews