La sécheresse a contraint des pays africains à importer des OGM


Saharamédias - Agences
Lundi 11 Janvier 2016



La sécheresse a contraint des pays africains à importer des OGM
La grande sécheresse qui a affecté des pays du sud du continent africain et qui a largement affecté la production agricole, a contraint ces pays à accepter l’importation des organismes génétiquement modifiés particulièrement les céréales très consommées dans ces pays.

Selon l’agence OXFAM, près de 10 millions de personnes à majorité en Afrique, sont menacées par la faim du fait de la sécheresse et des déficits pluviométriques.

Cette situation a amené ces pays à s’intéresser aux céréales génétiquement modifiées.

Plusieurs pays africains étaient opposés à l’importation des OGM du fait de leurs incidences négatives sur les plantes auxquelles elles  transmettent les maladies et les conséquences néfastes sur l’environnement et la santé des personnes à long terme.

Les soutiens de la consommation des produits génétiquement modifiés, affirment que les craintes à propos de ces produits n’ont pas été confirmées médicalement sur le plan mondial et que les pays africains devraient être les plus grands bénéficiaires grâce à la réduction de l’utilisation des pesticides, la baisse des coûts de production, l’augmentation sensible de la production et des prix à l’exportation.
 














GABONEWS APAnews