La sécurité commune des pays du sahel publie la liste de présumés combattants armés de l’aqmi dont la majorité est mauritanienne


saharamedia
Samedi 19 Juin 2010



La sécurité commune des pays du sahel publie la liste de présumés combattants armés de l’aqmi dont la majorité est mauritanienne

Les services de sécurité commune des pays du sahel en charge de la lutte contre le terrorisme au sahara et au sahel ont publié la liste de présumés terroristes portant sur 108 personnes dont 34 de nationalités mauritaniennes qui seraient affiliées à la branche armée dite « Imarat Essahra ». Cette liste qui a été communiquée aux services de sécurité des régions de l’est et du sahara tout en étant majoritairement composée de mauritaniens compte aussi des algériens, des nigériens, des tchadiens et des maliens. En fait, des sources affirment que de nombreux mauritaniens ont rejoint l’aile de Yahya Abou Oumar durant la période allant de 2003 à 2009 et que certains se faisaient appeler « Jounoud Allah Al Mourabitoune ». Des sources sécuritaires occidentales, elles, font cas de 300 à 400 hommes armés dans la zone du sahel et qui opérent dans le cadre des actions menées par l’Aqmi.

 

 

 















GABONEWS APAnews