La zone franche et la mairie de Nouadhibou critiquées par le député de la ville


Nouadhibou - Saharamédias
Lundi 18 Mai 2015



La zone franche et la mairie de Nouadhibou critiquées par le député de la ville
Le député de la ville de Nouadhibou, El Ghassem ould Bellali a déclaré que le statut de zone franche accordé à la ville ne lui a rien apporté.

Dans une rencontre avec des jeunes de la ville, ould Bellali a critiqué le comportement des autorités de la zone qui ont ignoré les populations et les acteurs politiques et économiques de la ville.

Le parlementaire a cité comme exemple l’obligation pour tout habitant de la ville de dédouaner tout article acheté en ville.

Il a demandé que des solutions de substitution soient trouvées aux récentes mesures interdisant l’importation d’articles usagés (friperies, articles de ménage etc.…)

Le député de Nouadhibou a par ailleurs sévèrement critiqué la gestion financière de la mairie, affirmant que le budget de la commune de plus d’un milliard d’ouguiya n’a pas été investi pour le bien des populations de la ville avant de réclamer un audit pour les comptes de la mairie.

Ould Bellali a enfin déploré la marginalisation des jeunes de la ville et leur taux de chômage élevé, précisant qu’il n’était pas opposé au président Ould Abdel Aziz et qu’il n’était pas demandeur d’un quelconque poste de responsabilité dans le pays.














GABONEWS APAnews