Lancement de Projets de développement au Nord


saharamedia
Dimanche 23 Mai 2010



Le commissaire à la sécurité alimentaire, M. Mohamed Ould Mohamedou, a supervisé , au cours du week end le lancement à Atar d'un certain nombre de projets financés dans le cadre du programme de lutte contre la pauvreté, d'appui à la sécurité alimentaire et de lutte contre la malnutrition dans les régions du nord, sur financement de la Coopération italienne .

Ces programmes qui seront exécutés pendant l'année en cours portent sur 54 projets et 65 centres de nutrition communautaire dans les régions de l'Adrar, de l'Inchiri, du Tiris Zemour et de Dakhlet Nouadhibou, pour un coût total de 314 millions d’ouguiyas.

 

Le nouveau lot de projets concerne le développement agricole, la disponibilisation de l'eau potable, la construction d'infrastructures de base et la création de projets générateurs de revenus.

Le commissaire a visité en premier lieu la commune de Ain Ehel Taya où il a présidé une réunion au cours de laquelle le maire de cette commune M. Lemrabott Ould Oudeika a salué ces réalisations avant d'exposer les problèmes urgents de sa commune, notamment ceux de l'eau, des barrages, des clôtures de grillages et du désenclavement.

M. Mohamed Ould Mohamedou a également supervisé dans cette commune la signature d'une convention d'extension du réseau hydraulique long de 4.000 mètres pour le compte de 2.500 familles et pour un coût de 18 millions d'ouguiyas. Il a déclaré à cette occasion que ces projets s'inscrivent dans le cadre de l'exécution du programme électoral du président de la république Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, visant à améliorer les conditions de vie des populations pauvres.

Pour sa part, M. Ely Cheikh Ould Megueye, adjoint au maire de la commune d'Atar, a salué ce nouveau lot de projets et sa contribution efficace à la lutte contre la pauvreté.

Le commissaire a en outre visité vendredi matin la clôture de grillage protégeant l'oasis de Rkeina relevant de la commune de Tawaz, longue de 7 kilomètres pour un coût de près de 14 millions d'ouguiyas. Il a aussi visité la boucherie d'Azougui et le barrage hydraulique réalisés dans le cadre d'une phase antérieure du projet ainsi que deux centres de nutrition communautaire à M'barka, Amara et Ghnemrit qui abritent 84 enfants bénéficiant de deux repas quotidiens.

Il a également supervisé la signature de 6 conventions au profit de collectivités dans les domaines de l'agriculture et de l'appui au développement local.

Depuis son lancement en 2008, le projet italien qui finance ces projets a réalisé 159 projets pour une enveloppe financière globale de 790 millions d’ouguiyas. Le programme italien avait déjà réalisé plusieurs barrages, financé la construction et la mise en place de boutiques communautaires, l‘extension du réseau de distribution d‘eau, la mise en place de 2 motopompes à Demane, une boucherie à Akjoujt et des ateliers de couture et de confection d‘habits.

Le démarrage de ces projets a eu lieu en présence du wali de l'Adrar, M. Sall Saydou, et du représentant de la Coopération italienne, M. Marsilo Rolcari.

 















GABONEWS APAnews