Le Bâtonnier de l’Ordre National des Avocats appelle à la mise en place d’une structure indépendante devant s’occuper de la surveillance des prisons


Sahara Médias - Nouakchott
Lundi 8 Octobre 2012



Le Bâtonnier de l'Ordre National des Avocats, A.S. Ould Bouhoubeyni
Le Bâtonnier de l'Ordre National des Avocats, A.S. Ould Bouhoubeyni
Le Bâtonnier de l’Ordre National des Avocats, Ahmed Salem Ould Bouhoubeyni, a appelé les pouvoirs publics à répondre positivement à une proposition de l’Ordre recommandant la création d’une « structure indépendante chargée de la surveillance des prisons sur l’ensemble du territoire national ».
Ould Bouhoubeyni, qui s’exprimait dans une conférence de presse organisée hier dimanche à Nouakchott a indiqué que « celui qui suit de près ce qui se passe à l’intérieur des prisons se rend compte que la justice est encore lointaine ».
Le Bâtonnier qui abordait également la mort en prison du détenu El Hacen Ould Brahim, a indiqué que l’Ordre a présenté, au cours des quatre dernières années, des rapports mettant en garde contre la détérioration de la situation carcérale en Mauritanie dont la torture est une « pratique courante », selon le témoignage d’un officier dans une déclaration de presse, rapporte Ould Houbeyni. Il a demandé au ministre de la Justice d’assumer ses responsabilités, suite à cette mort, en démissionnant. Il a enfin rappelé qu’il existe une prison secrète dans laquelle 14 détenus salafistes sont gardés sans aucune information possible sur eux.














GABONEWS APAnews