Le Bâtonnier de l’ordre national des avocats critique la décision prise par le Conseil de discipline et consistant à suspendre un magistrat


saharamedia
Lundi 12 Septembre 2011



Le Bâtonnier de l’ordre national des avocats critique la décision prise par le Conseil de discipline et consistant à suspendre un magistrat

Le bâtonnier de l’ordre national des avocats mauritaniens, Ahmed Salem Ould Boubeïni, a déclaré que la décision prise par le conseil de discipline du Conseil supérieur de la magistrature de suspendre le juge Mohamed Lemine Ould El Moctar et de sanctionner d’autres magistrats constitue une « menace » pour la justice en Mauritanie et force les juges à « suivre la volonté du pouvoir exécutif ».

Ould Bouheibeiny a ajouté, dans un communiqué de presse dont Sahara média a reçu une copie, que le ministre de la Justice, Abidine Ould El Khaïr, a « transgressé la loi », en ne passant pas par le Conseil supérieur de la Magistrature, pour demander une réunion du conseil de discipline. C’est au CSM de juger de la nécessité ou non de demander une telle réunion.

Il a aussi considéré que dans sa réunion d’hier, le conseil de discipline n’était pas au complet, avec le « refus » aux représentants des magistrats d’y assister, ce qui leur donne l’impression d’être « incapables de défendre leurs intérêts particuliers » ou d’être assurés des garanties nécessaires pour défendre « les libertés et les droits des citoyens », selon le bâtonnier Ould Bouhoubeiny.

 















GABONEWS APAnews