Le Cercle des économistes français publie une contribution de notre compatriote Sidi Mohamed Ould Boubacar


saharamedia
Dimanche 13 Juin 2010



v:* {behavior:url(/#default#VML);} o:* {behavior:url(/#default#VML);} w:* {behavior:url(/#default#VML);} .shape {behavior:url(/#default#VML);} Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE MicrosoftInternetExplorer4 /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family:"Calibri","sans-serif"; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-theme-font:minor-fareast; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-theme-font:minor-bidi;}

Le Cercle des économistes français vient de publier une contribution de notre compatriote Sidi Mohamed Ould Boubacar dans le cadre d'un ouvrage collectif sous le titre " Le choc des populations- Guerre ou paix", paru aux éditions Fayard. En faisant le constat que le vieillissement est un phénomène mondial auquel, seule, l'Afrique semble échapper à l'heure actuelle, Ould Boubacar analyse, dans un chapitre intitulé "l'exception africaine", les conditions qui peuvent permettre aux pays africains de tirer profit de leur dynamisme démographique pour relever les défis du développement et de la mondialisation. Il convient de noter qu'outre les membres du Cercle des économistes, d'autres personnalités dont le prix Nobel d'économie Robert W. Fogel et l'économiste allemand Axel Börsh-Supan ont participé à la rédaction de cet ouvrage  sous la direction de P. Dockès et J-H Lorenzi.

 















GABONEWS APAnews