Le FMI : Le Mali a assaini ses finances publiques et respecte ses engagements


saharamedia
Lundi 2 Août 2010



Le FMI : Le Mali a assaini ses finances publiques et respecte ses engagements

Le Mali a assaini ses finances publiques, et respecte ses engagements, a déclaré dimanche à l’AFP, un responsable du Fonds monétaire international (FMI) à l'issue d'une mission conduite par l'institution au Mali. "La revue a été conclue de manière favorable, à la performance dans le cadre des engagements qui avaient été pris par le Mali. Le Mali maintient ses finances dans des normes plus qu’acceptables ", a déclaré à l’AFP, M. Alain Féler, représentant du FMI au Mali. "La dette du Mali est désormais de 24% du PIB, contre 28%, il y a encore quelques années. Son déficit budgétaire de base représente 1,4% du PIB, et en 2010, la croissance économique sera soutenue", a ajouté M. Féler. D’un point de vue globale, le Mali a respecté ses engagements financiers avec le FMI, a également maintenu le rythme des réformes, dans le cadre de la lutte contre la pauvreté et l’Etat a, en outre, réduit de manière satisfaisante son train de vie, selon le responsable. "L’an dernier, la croissance du PIB a du être proche de 4,5% contre 2,8% dans l’espace de l’Union économique et monétaire de l’Afrique de l’Ouest et 2,1% pour l’Afrique subsaharienne," a-t-il souligné. "Dans le cadre macro-économique, nous pouvons certifier que le FMI poursuivra ses décaissements pour soutenir le Mali, ce qui est un gage de confiance, qui incitera les bailleurs de fonds à investir pour la croissance et la lutte contre la pauvreté au Mali", a conclu M. Féler.

Copyright © 2010 AFP.

 















GABONEWS APAnews