Le MNLA dément avoir renoncé à l’indépendance de l’Azawad


saharamedia
Mardi 17 Juillet 2012



Le MNLA dément avoir renoncé à l’indépendance de l’Azawad

Le Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA) a démenti avoir renoncé à la déclaration d’indépendance de la province de l’Azawad dans le nord Mali, comme l’ont annoncé certaines agences de presse internationales.

 

Le porte-parole du Mouvement, Moussa Ag Assarid a indiqué, dans une déclaration de presse publiée lundi, que le MNLA « est décidé à poursuivre sa lutte pour la liberté, la dignité et la justice que réclame le peuple azawadi dans toutes ses composantes », précisant que la philosophie du mouvement « repose sur les principes de démocratie, de liberté et l’édification d’un système politique qui sépare la religion de l’Etat » et considère la foi « comme une affaire personnelle ».

 

Ag Assarid a exprimé la disposition du MNLA au dialogue pour trouver une solution durable et définitive aux dissensions, vieilles de cinquante ans, avec le Mali, et promettant, au cas où la communauté internationale reconnaisse le MNLA, de lutter contre ceux qu’il a qualifié de terroristes et trafiquants qui menacent la zone du Sahel, dans une allusion on ne peut plus claire à Al Qaeda au Maghreb Islamique (AQMI) et autres groupes islamistes qui contrôlent aujourd’hui tout le nord du Mali après en avoir chassé le MNLA.

Le MNLA avait annoncé, début avril, et de manière unilatérale, l’indépendance de l’Azawad après avoir pris le contrôle, avec Ançar Edine, de cette province du nord Mali, suite au coup d’Etat à Bamako. Mais Ançar Edine n’a pas suivi son ancien allié dans l’idée d’indépendance et une guerre éclair a apposé les deux mouvements et permis aux hommes d’Iyad Ag Ghali de chasser des grandes villes les combattants du MNLA.















GABONEWS APAnews