Le Maroc demande la réduction de la mission de l’ONU au Sahara


Saharamédias - Agences
Jeudi 17 Mars 2016



Le Maroc demande la réduction de la mission de l’ONU au Sahara
Une source officielle marocaine a annoncé aujourd’hui jeudi que le Maroc a demandé aux nations unies le retrait de 84 fonctionnaires de sa mission au Sahara, après les déclarations du secrétaire général de l’ONU, Ban Kee Moon jugées « inacceptables » par Rabat.

La crise politique, née des récentes déclarations du secrétaire général de l’ONU, a accentué le différend entre le royaume du Maroc et cette organisation depuis que celle-ci était parvenue, à la suite d’une médiation, la conclusion d’un accord de cessez le feu en 1991, qui avait mis fin à la guerre au Sahara.

Rabat a accusé Ban Kee Moon de partialité quand il a utilisé le mot « occupation » en évoquant le rattachement des territoires du Sahara au Maroc, dans un conflit qui dure depuis 1975, depuis que l’Espagne s’est retiré du territoire.

Le Maroc a demandé la réduction des fonctionnaires civiles de la mission onusienne et décidé de suspendre sa contribution financière volontaire octroyée à la mission.

Un communiqué du ministère marocain des affaires étrangères a annoncé que le chef de la diplomatie marocaine, Salah Eddine Mezouar, a remis une lettre de protestation au secrétaire général de l’ONU pour les propos tenus récemment en Algérie à propos du problème du Sahara.

Le communiqué ajoute que le Maroc a pris des mesures immédiates pour protester contre « les déclarations et comportements inacceptables du secrétaire général de l’ONU lors de sa visite en Algérie ».
 
 
  














GABONEWS APAnews