Le Ministre de la santé devant le parlement : Nous avons pris des décisions urgentes pour sortir le département de la léthargie


saharamedia
Jeudi 8 Juillet 2010



Le Dr Cheikh Ould Horma Ould Babana, ministre de la Santé mauritanien, a affirmé que son département a été amené à prendre des décisions urgentes visant à sortir le secteur de la santé de la léthargie dans lequel il se morfondait et dont les conséquences, à terme, étaient désastreuses. En réponse aux questions orales du député de l’opposition, Yacoub Ould Eminou, le Dr Horma a déclaré, au cours de la session parlementaire d'aujourd'hui, que les informations avancées par le député étaient erronées et dénuées de tout fondement. Le ministre a présenté les allégations d’Ould Eminou se rapportant à la passation des marchés qui se font par gré à gré et non par appels d'offres, comme étant non raisonnables avant de préciser qu’il a hérité d’un département dont l’état de déliquescence était indescriptible. Il a ensuite demandé aux parlementaires de se garder d’avancer des allégations qu'ils savent êtres fausses. Le député du RFD a eu à dire que 4 milliards d’ouguiyas ont été consacrés à des marchés de gré à gré alors qu’un seul milliard a été exécuté dans le respect des procédures. Il a présenté ces faits comme des indicateurs de gabegie dans le secteur de la santé avant de préciser que l'appel d'offre se rapportant à l'achat de moustiquaires a été remporté par le fournisseur qui a présenté l’offre la plus chère par rapport à ses concurrents.

 

 


 

 















GABONEWS APAnews