Le Niger arrête un mauritanien membre d’AQMI


saharamedia
Mardi 8 Novembre 2011



Le Niger arrête un mauritanien membre d’AQMI

Une patrouille de l’armée nigérienne a réussi à arrêter, lundi dernier, le mauritanien Weïnan Ould Youssef, dont le nom de guerre est Jellal Ed-Dine.

Membre d’Al Qaeda au Maghreb Islamique (AQMI), Ould Youssef passe pour être l’un des lieutenants d’Abderrahmane Tendghi El Mouritanie, cadi de l’Emirat du Sahara au niveau d’AQMI.

Des sources médiatiques annonce que le salafiste mauritanien a été arrêté près de la localité de « Tigras » non loin de la frontière avec l’Algérie, « alors qu’il essayait de pénétrer dans ce pays avec une fausse identité et pour les besoins d’un soin d’une maladie interne qui l’a atteint il y a quelques mois. »

 

Les mêmes sources ajoutent que le salafiste mauritanien est accusé d’avoir participé au rapt du ressortissant français, Michel Germaneau, qui a été exécuté par AQMI, en avril 2010, et à une attaque contre la gendarmerie algérienne, dans la zone de « Tinzawaten », en juillet 2010.

Ould Youssef, qui a rejoint les rangs d’AQMI en 2004, compte parmi les plus anciens mauritaniens membres de l’organisation terroriste.















GABONEWS APAnews