Le Président de la République inaugure la centrale d'Arafat 2 pour la production d'électricité


saharamedia
Mercredi 19 Mai 2010



Le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel a procédé mercredi soir à l'inauguration de la centrale de production électrique d'Arafat 2 à Nouakchott. Le Président de la République a dévoilé la plaque commémorative de l'inauguration en signe de mise en service de ce nouvel outil de production électrique, avant de suivre des explications sur cette infrastructure dont la réalisation s'inscrit dans le cadre des engagements du président de la République portant sur l'électrification de tous les quartiers de la ville de Nouakchott avant la fin de l'année en cours. A son arrivée, le Président de la République a été salué par le Dr. Moulaye Ould Mohamed Laghdhaf et les ministres de l'intérieur et de a décentralisation, de l'énergie et du pétrole du wali de Nouakchott et du président de sa communauté urbaine, du directeur général de la SOMELEC, des autorités administratives et communales de la moughataa d'El Mina et un grand public des moughataas d'Arafat et d'El Mina.
Ces populations se sont alignées sur les deux bords de la route menant à la centrale pour saluer le Chef de l'Etat et se féliciter de ses réalisations notamment celles accomplies au profit des pauvres, des nécessiteux et des marginaux et de généralisations des services d'eau et d'électricité.
Le ministre de l'énergie et du pétrole, M. Wane Ibrahima Lamine a prononcé un discours de bienvenue à l'endroit du Président de la République sur le site de la centrale dont l'inauguration traduit tout l'intérêt que le Chef de l'Etat accorde à ce sous-secteur stratégique pour le développement socio-économique du pays ainsi que son souci du contact direct avec ces concitoyens et en particulier les populations les plus déshéritées en faveur de desquelles les pouvoirs publics oeuvrent inlassablement à l'amélioration des conditions de vie conformément au programme fédérateur qui a bénéficié de la confiance d'une très large majorité du peuple mauritanien lors du scrutin présidentiel du 18 juillet 2009.
Le ministre a ajouté que le projet s'inscrit dans le cadre du programme de renforcement des capacités de production et d'évacuation de l'électricité pour la ville de Nouakchott mis en oeuvre par la SOMELEC afin de contribuer à la couverture des besoins en électricité du réseau interconnecté national à hauteur de 15% de la demande actuelle de pointe.
M. Wane Ibrahima Lamine a également précisé que ce programme dont le coût est de 26 milliards d'UM, comprend en plus de l'unité inaugurée aujourd'hui, dans le domaine de production, la réalisation dans la zone du wharf de Nouakchott d'une centrale modulaire fonctionnant au fioul et d'une puissance nominale de 36 MW dont les travaux devraient s'achever en fin 2010, et dans le domaine de l'évacuation, la réalisation de deux postes sources de 33/15 KV, la pose de 28 Kms de câbles souterrains 33 KV, la pose de 50 Kms de câbles souterrains 15 KV et l'injection de 15 postes de transformation HTA/BT.
Le ministre de l'énergie et du pétrole a adressé ses remerciements et sa reconnaissance aux partenaires au développement de la Mauritanie et en particulier au FADES pour l'appui constant qu'il n'a cessé d'apporter au sous-secteur de l'électricité et au développement, en général, de la Mauritanie.
La maire d'Arafat, Mme Salimata Yéro Sarr a souhaité la bienvenue au Président de la République dans sa moughataa, le remerciant du fonds du coeur au nom des populations d'El Mina encore pour tout ce qu'il fait dans le domaine des routes, des problèmes, du développement et de l'unité nationale.
Le projet Centrale Arafat 2 est constitué des travaux de génie civil nécessaires à l'installation, de 7 groupes fonctionnant au fuel lourd d'une puissance unitaire de 1.5 MW, des auxiliaires électriques et électromécaniques nécessaires, d'un poste d'évacuation de l'électricité 15/33 KV-15 MVA et du contrôle commande de l'installation.
Son financement a été assuré par le fonds arabe de développement économique et social (fades) pour un montant de 4,9 milliards d'UM.

 

AMI

 

 

 















GABONEWS APAnews