Le RFD réitère sa position au sujet du dialogue politique inclusif


saharamedia
Vendredi 2 Juillet 2010



Le Rassemblement des Forces Démocratiques (RFD), parti de l'opposition en Mauritanie "continue à considérer le dialogue inclusif comme la voie la mieux indiquée pour sortir la Mauritanie de la grave crise dans laquelle elle  est installée depuis 2 ans" affirme une déclaration parvenue vendredi à Sahara Médias.

 

Ce dialogue doit avoir pour la base de l'accord de Dakar de juin 2009. Cet accord a permis l'organisation du scrutin présidentiel du 18 juillet 2009, sanctionnée par la victoire du président Mohamed Ould Abdel Aziz et le retour à l'ordre constitutionnel. Les résultats de ce scrutin ont été contestés par l'opposition pour "fraude" et "manipulation" d'ou une crise politique ponctuée par des relations tendues entre pouvoir et opposition.

Dans ses dispositions, l'accord de Dakar prévoit un dialogue politique  inclusif au delà de l'élection présidentielle de juillet 2009 en vue de l'approfondissement de la démocratie, la consolidation de l'Etat de droit, la réforme des forces armées et de sécurité......

En dehors du cadre de Dakar, la position du RDD au sujet des résultats du vote de juillet 2009 "reste inchangée" affirme le document envoyé à Sahara Médias. La déclaration du RFD est une réaction aux propos d'un haut responsable de la coalition de l'opposition, signifiant que le président de la République est "ouvert au dialogue"  tenus après une audience auprès du premier Magistrat.

 















GABONEWS APAnews