Le Rfd met en garde contre la « répression communautaire » qui met en danger l’unité nationale


saharamedia
Dimanche 13 Mai 2012



Le Rfd met en garde contre la « répression communautaire » qui met en danger l’unité nationale

Le Rassemblement des forces démocratiques (Rfd), parti d’opposition mauritanien, a dénoncé ce qu’il qualifie de « répressions sauvage » des manifestants de Touche Pas à Ma Nationalité (TPMN) et de l’Initiative pour la Résurgence d’un mouvement Abolitionniste (IRA).

 

Dans un communiqué dont Sahara média a reçu une copie, le Rfd déclare que la répression de ces manifestations pacifiques, qui se sont déroulées hier samedi à Nouakchott de manière pacifique, peut pousser les militants de ces deux organisations à répondre à la violence par la violence, « ce qui ne sert l’intérêt de personne », souligne la déclaration de ce parti membre de la Coordination de l’opposition démocratique (COD).

 

Le Rfd a également mis en garde contre la répression « communautaire » qui expose l’unité nationale à tous les risques, précisant que c’est pour éviter un tel danger qu’il continue « à réclamer le départ de ce pouvoir. »















GABONEWS APAnews