Le Sénégal décide la prise de mesures coercitives à l’encontre d’une télévision qui s’en est pris à la Mauritanie


Nouakchott - Saharamédias
Vendredi 27 Janvier 2017



Le Sénégal décide la prise de mesures coercitives à l’encontre d’une télévision qui s’en est pris à la Mauritanie
Le gouvernement sénégalais a demandé au conseil national pour l’organisation du secteur de l’audiovisuel de prendre des mesures coercitives contre une télévision privée qui avait diffusé un programme qui incite à la violence en Mauritanie.

Le porte parole du gouvernement sénégalais a condamné les propos tenus par l’un des participants à l’émission, diffusée sur (2sTV), qui s’es est pris vivement à la Mauritanie.

Le porte parole du gouvernement sénégalais a ajouté que les propos tenus par l’invité de l’émission incitaient à la violence et appelaient ouvertement les noirs en Mauritanie à une lutte armée contre le gouvernement et le peuple mauritanien frère.

Le Sénégal, ajoute le porte parole du gouvernement, exprime sa colère et sa condamnation pour les propos tenus, de nature mensongers tenus lors de l’émission, réaffirmant que qu’il sera ferme dans les mesures à prendre.

Il a ajouté que le gouvernement a demandé au conseil national pour l’organisation du secteur de l’audiovisuel de prendre des sanctions contre la télévision qui a diffusé ces déclarations, rappelant que celui-ci prendra les mesures qui s’imposent en ce sens.

Les propos tenus par l’invité de l’émission avaient provoqué de vives réactions au sein de l’opinion publique mauritanienne et amené plusieurs journalistes et écrivains mauritaniens à réagir.
 














GABONEWS APAnews