Le Sursaut annonce le retrait des fonctions de dix de ses cadres


Saharamédias/Nouakchott
Dimanche 2 Mars 2014


Le parti Sursaut de la jeunesse pour la nation a annoncé le retrait des fonctions, au sein du parti et du bureau exécutif, de dix de ses cadres, mesure qui a été prise à l’issue d’une session ordinaire tenue par cette formation membre de la majorité présidentielle et consacrée à l’examen de la situation de membres qui avaient été suspendus auparavant.


Lala Aicha Mint Cherif. PHOTO: AMI
Lala Aicha Mint Cherif. PHOTO: AMI
Dans un communiqué dont Saharamédias a reçu une copie, le Sursaut indique que « suite à la présentation par la commission des documents livrés par les concernés, et après études par les membres du bureau exécutif, il s’est avéré que cela ne nécessite pas une rectification de la situation », précisant qu’il s’agit d’une simple manœuvre pour gagner du temps au détriment des intérêts du parti. Le sursaut a connu de vives dissensions, qui ont failli le faire éclater, juste avant l’annonce du nouveau gouvernement dont sa présidence Lalla Aicha Mint Chriv a été exclue et s’est vue contrainte de conserver son poste de députée à l’Assemblée nationale. Les personnes concernées par la mesure du bureau exécutif du Sursaut sont : 1- Said Mohamed Said ; 2- Ahmed jidou Ould Sidi 3- Hamza Ould Amar ; 4- Abdel Wahab Ould Hamed ; 5- Saadna Ould Mohamed ; 6- Wane Demba ; 7- Youssouf Ould Sdina ; 8- Cheikh Ahmed Ould Telmoudi ; 9- Baba Wakar 10- Sid’Ahmed Ould Hjour














GABONEWS APAnews