Le Wali de Nouakchott ouest : les protestataires sont étrangers au quartier


Nouakchott - Saharamédias
Jeudi 30 Juin 2016



Le Wali de Nouakchott ouest : les protestataires sont étrangers au quartier

Dans une déclaration faite mercredi, au lendemain des violences qui ont opposé les forces de l’ordre aux habitants du squat, situé en face de l’hôpital ophtalmologique, le wali de Nouakchott ouest, Mahi O. Hamed a dit que des centaines de personnes, étrangères au quartier, se sont attaquées à la police et ont envenimé la situation.

Dans un entretien avec la télévision officielle, le wali a dit que les autorités avaient entamé mercredi matin l’application d’un accord conclu entre les habitants de ce quartier et les propriétaires fonciers, accord qui prévoyait le transfert de ces populations sur un nouveau site.

Selon le wali les choses se déroulaient normalement avant l’arrivée sur les lieux de centaines d’autres personnes venues d’autres quartiers, ayant d’autres motivations, et se sont attaquées à la police, venue seulement pour assister les familles à déplacer.

L’accord conclu prévoyait l’octroi de terrains à usage d’habitation à 39 familles qui vivaient sur ce site.

Le Wali a ajouté que des policiers ont été blessés et l’un de leurs bus incendié.

O. Hamid a réaffirmé que les forces de sécurité ont rétabli l’ordre et arrêté les fauteurs qui seront soumis à une enquête et seront jugés.

Le Wali a ensuite ajouté que les pouvoirs publics n’accepteront plus l’occupation illégale du domaine public ni du domaine privé.

Il a annoncé, dès la fin du Ramadan, avec le concours de la communauté urbaine de Nouakchott, une campagne pour libérer les espaces publics et les avenues illégalement occupés.

 















GABONEWS APAnews