Le bâtonnier de l’Ordre des avocats français demande au président mauritanien d’ordonner l’arrêt des vexations contre Ould Bouhoubeyni


Sahara Médias - Nouakchott
Jeudi 28 Mars 2013



Le  bâtonnier de l’Ordre des avocats français demande au président mauritanien d’ordonner l’arrêt des vexations contre Ould Bouhoubeyni
La  bâtonnière de l’Ordre des avocats français, Me Christiane Féral-Schuhl, a adressé une lettre au président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, dans laquelle elle demande que cessent les vexations contre le bâtonnier de l’ordre des avocats de Mauritanie, Me Ahmed Salem Ould Bouhoubeyni pour lui permettre d’accomplir sa mission d’avocat.
L’avocate française déclare, dans la lettre en date du 18 mars dernier, que depuis le retour de Mauritanie de William Bourdon, avocat de la défense dans le dossier de Mohamed Ould Debagh, directeur général du groupe Bouamatou, il l’a informé des difficultés rencontrées par Ould Bouhoubeyni, le 4 mars, à son arrivée au palais de justice de Nouakchott.
Tout comme elle a évoqué aussi les pressions dont elle dit que Me Ould Bouhoubeyni a subi dans le dossier de Ould Debagh, appelant le président mauritanien à œuvrer pour que cet avocat puisse exercer son travail de façon conforme à la profession et aux droits de la défense. L’avocate a enfin exprimé le soutien total du barreau français à Ould Bouhoubeyni.
 
 














GABONEWS APAnews