Le cerveau des attentats de Paris identifié


Saharamédias - Agences
Lundi 16 Novembre 2015



Le cerveau des attentats de Paris identifié
Les autorités françaises ont révélé ce lundi l’identité du cerveau des attentats de Paris qui ont fait plus de 130 morts et des centaines de blessés.

Il s’agirait d’un belge se trouvant actuellement en Syrie répondant au nom de Abdel Hamid Abou Awda.

L’avocat général français a révélé par ailleurs l’identité de deux des kamikazes qui se sont fait explosés à Paris.

L’un d’eux, Ahmed El Mohamed, 25 ans est né à Idlib, en Syrie.

Selon le journal « le Monde » des empreintes digitales relevées sur un doigt trouvé sur les lieux de l’attentat sont identiques à celles enregistrées dans une opération de surveillance en Grèce.

Le second kamikaze se nomme Sami Ameymour, né à Paris en 1987 et connu par les services de police chargés de la lutte contre le terrorisme.

Il avait été interpelé en 2012 puis accusé d’appartenance à un groupe terroriste et de préparer un voyage vers le Yémen.

Il avait alors été mis sous surveillance judiciaire mais pas condamné à la prison.

Un an plus tard il avait disparu ce qui avait amené les autorités françaises à lancer un mandat d’arrêt international à son encontre.

Trois de ses proches ont été mis sous surveillance judiciaire depuis aujourd’hui.

Les autorités françaises avaient révélé hier l’identité de 3 autres kamikazes et lancé un mandat d’arrête international à l’encontre de Abdessalam Salah qui aurait été arrêté ce lundi en Belgique, à en croire certaines informations non encore confirmées.
 
 














GABONEWS APAnews