Le comptable d’une société reconnait avoir donné 20 millions à des charlatans


Saharamédias/nouakchott
Samedi 19 Avril 2014


Une source particulière a indiqué à Saharamédias que le commissariat de police n°2 d’El mina poursuit ses investigations avec le comptable de la société Famo (pâtes alimentaires) qu’elle a arrêté, mercredi, et qui a reconnu avoir détourné 30 millions d’UM.


Le comptable d’une société reconnait avoir donné 20 millions  à des charlatans
Et selon cette source, le comptable indélicat a déclaré aux enquêteurs qu’il a donné 20 millions d’UM à des charlatans africains qui lui avaient laissé croire qu’ils ont le pouvoir de les faire multiplier mais ont aussitôt quitté le pays après leur coup. Il a aussi reconnu que les 10 autres millions ont été investis dans une maison qu’il a construite à Dar Naim.
Le commissariat d’El Mina a arrêté le comptable suite à une plainte déposée contre lui par la société dont le siège se trouve dans sa zone.
Famo est une société créée il y a 33 ans et est dirigée depuis 1989 par l’homme d’affaires Ahmed Ould Hamza, l’ancien président de la Communauté Urbaine de Nouakchott (CUN) depuis qu’il en est devenu le principal actionnaire.
Le comptable arrêté était devenu responsable de la gestion par intérim de la caisse centrale de Famo depuis août 2013 et l’a rendu en avril dernier à celui qui la gérait auparavant. Le premier travaille dans la société depuis les années 90 alors que le second y a passé 30 ans. C’est le caissier principal qui, en reprenant la gestion de la caisse, a dévoilé la disparition de 38 millions d’ouguiyas.
 














GABONEWS APAnews