Le dialogue pouvoir/opposition à la une suite à la visite d’un responsable des Nations Unies


saharamedia
Vendredi 3 Septembre 2010



La presse parue en Mauritanie cette semaine a consacré l’essentiel de ses commentaires à la visite à Nouakchott du Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies (ONU) en Afrique de l’Ouest, Said Djinit.

Un haut responsable onusien qui tente de contribuer à l’instauration d’un dialogue incluant toutes les forces politiques mauritaniennes, conformément à l’esprit  d’un accord signé à Dakar en juin 2009.

 


 

Dans sa livraison du week-end, le  quotidien gouvernemental « Horizons » annonce  à la une l’audience accordée à l’émissaire de l’organisation mondiale par le président Mohamed Ould Abdel Aziz, et en fait le compte rendu.

Une rencontre au cours de laquelle le représentant régional du SG des Nations Unies a indiqué que sa mission « consiste à s’informer sur la situation en Mauritanie  et à  voir dans quelle mesure l’ONU pourrait apporter son soutien aux importants efforts consentis par le pays face aux différents défis, notamment ceux du développement, de la préservation de la paix et de la sécurité ».

Commentant  la même visite, qui vise à nouer le fil du dialogue entre le pouvoir et  un collectif d’une dizaine de partis regroupés au sein de la Coordination de l’Opposition Démocratique (COD), le  « Quotidien de Nouakchott » étale son pessimisme au grand jour sous le titre « dialogue pouvoir/opposition : l’émissaire de l’ONU risque de prêcher dans le désert ».

Cet  organe soutient en effet  que « la tâche  de Said Djinit est ardue » parce que « la coordination de l’opposition est plus que jamais divisée » certains partis désirant aller à la soupe, alors que d’autres s’appuient sur une situation sécuritaire tendue pour réclamer une sourdine aux querelles internes, en plus de la méfiance que nourrissent certains partis  vis-à-vis d’autres, pourtant membres de la coalition.

Le Quotidien « Nouakchott-Info » du jeudi  annonce la même  visite en première page sous la manchette « l’envoyé spécial du SG de l’ONU en Afrique de l’Ouest à Nouakchott : pour une relance du dialogue pouvoir/opposition ? » .Ce journal  constate cependant que le dialogue tant souhaité « a du mal à démarrer » et exprime l’espoir de voir « la visite de Djinit constituer un catalyseur pour permettre aux différents protagonistes d’accorder enfin leurs violons ».

A propos de la mission de l’émissaire onusien, le quotidien « l’Authentique » du jeudi 2 septembre  se demande si le dialogue que tente de nouer l’émissaire des nations unies consiste en une « relance de l’accord de Dakar ? » ou « en un nouveau départ ? ».  Cet organe note au passage  « le ramollissement » de la position d’Ahmed Ould Daddah, chef de file institutionnel de l’opposition, et président du Rassemblement des Forces Démocratiques (RFD), vis-à-vis du pouvoir  et évoque la probabilité de  calculs politiques, avec en point de mire les élections législatives et municipales de 2012.

Quant au « Rénovateur » du jeudi 2 septembre, il révèle  que l’émissaire onusien « est satisfait » après sa visite à Nouakchott . Et que même « s’il n’a pas été  plus  explicite, tous les observateurs estiment qu’il  tente de faciliter un dialogue politique entre le pouvoir et l’opposition » en Mauritanie.















GABONEWS APAnews