Le discours du président de l’Assemblée nationale à la une


saharamedia
Samedi 13 Novembre 2010



Le discours du président de l’Assemblée nationale à la une

Les organes de presse parus en Mauritanie cette semaine ont consacré de larges commentaires au discours du président de l’Assemblée Nationale,  Messaoud Ould Boulkheir, par ailleurs leader de l’Alliance Populaire Progressiste (APP)-opposition, appelant à l’union sacrée des mauritaniens dans le combat contre le terrorisme islamiste, prononcé à l’occasion de l’ouverture de la première session ordinaire de l’année.

Sous la manchette « Pourquoi Messaoud à tempéré ses ardeurs ?» le quotidien « Le Rénovateur » avance une explication interne au parti du grand leader « un animal politique, qui a compris le danger de s’engager sur 2 fronts de bataille » alors que «quelques uns  de ses camarades du mouvement El Hor réclamaient sa tête ». Ce qui naturellement présente le danger potentiel « de se voir bouter hors de l’arène de la cause Haratine ».

 


 

Sur le même sujet, le quotidien « Biladi » du mercredi annonce « Messaoud appelle à l’unité contre le terrorisme ».Toutefois, ce journal analyse  les conséquences de la déclaration du président de l’assemblée nationale au niveau d’une Coordination de l’Opposition Démocratique (COD), collectif de neuf (9),  qui saute « en lambeaux » car désormais incapable d’adopter la moindre position commune « sur la situation politique en Mauritanie ». Avec  illustration   la récente

polémique entre la majorité et l’Union des Forces de Progrès (UFP) »seul parti qui reste accroché à ses convictions ».

Quant au « Quotidien de Nouakchott » il constate sur la base de l’appel de   Messaoud Ould Boulkheir  à l’ouverture de la session parlementaire  que « le temps n’est plus à la surenchère politique ».

Le même organe écrit  « ne s’encombrant pas de faux semblants, Messaoud Ould Boulkheir ne s’est pas privé de lire son discours au ton grave et teinté de nonchalance » alors qu’au sénat « on  égrenait un chapelet de réalisations du programme électoral de la reconstruction nationale du président Mohamed Ould Abdel Aziz ».

Rendant compte de l’ouverture de la même session du parlement mauritanien, le quotidien « Nouakchott-Info » cite un autre passage du discours du président de l’assemblée nationale « Messaoud  Ould  Boulkheir : la situation actuelle du pays appelle à dépasser les divergences  et à rechercher des solutions consensuelles entre toutes les tendances politiques ».















GABONEWS APAnews