Le gouvernement décide de lever « l’hypothèque » qui pesait sur le financement des partis politiques


saharamedia
Jeudi 28 Octobre 2010



Une source du ministère des Finances a révélé que le gouvernement se dirige, sur ordre du président Mohamed Ould Abdel Aziz, vers la levée de « l’hypothèque » qui frappe depuis plusieurs mois le financement des partis politiques mauritaniens.

La source précise que le montant ainsi libéré atteint 300 millions d’ouguiyas, convenu dans une loi adopté par le gouvernement de la transition 2005-2007, et qui sera distribué au prorata des résultats obtenus par les formations politiques au cours des dernières élections municipales.

 

Il est attendu à cet effet que le Rassemblement des forces démocratiques (RFD) d’Ahmed Ould Daddah remporte le gros lot puisqu’il a réussi à s’emparer d’un nombre important de conseillers municipaux à travers l’ensemble des communes du pays lors des élections de 2006. Le président du RFD avait introduit la requête de déblocage des fonds lors de sa récente entrevue avec le président de la République Mohamed Ould Abdel Aziz.

 















GABONEWS APAnews