Le groupe de Belmoctar revendique l’attaque contre des soldats maliens près de Gao


Mali - Saharamédias
Samedi 12 Novembre 2016



Le groupe de Belmoctar revendique l’attaque contre des soldats maliens près de Gao
Le groupe Aqmi « Almourabitounes » a revendiqué l’attaque menée samedi contre un poste de l’armée malienne, dans une localité située à 50 kilomètres au sud est de la ville de Gao.

Selon le communiqué de ce groupe dirigé par Moctar Belmoctar, un certain nombre de soldats maliens ont été tués et aucun membre du groupe n’a été atteint.

Selon le correspondant de Sahara Media, les soldats maliens lors de la poursuite engagée pour tenter d’intercepter les assaillants, ont eu un accrochage avec des éléments de la coordination des mouvements de l’Azawad, mais qu’aucune perte n’a été enregistrée.

Les soldats maliens, lors de leur poursuite des assaillants, ont récupéré le téléphone d’un dirigeant du mouvement de l’Azawad, accusant ainsi celui-ci d’être à l’origine de l’attaque.

Une accusation rejetée par la coordination de l’Azawad qui affirme que le dirigeant du mouvement se trouvait dans un campement non loin de la zone et aurait perdu son téléphone, au moment où il croisait les traces des véhicules du commando de Belmoctar.

Cette attaque est la deuxième en une semaine contre l’armée malienne, la première ayant été menée contre un camp dans une localité située à 150 kilomètres à l’est de Tombouctou.

Plusieurs groupes armés sont actifs dans cette zone, dont Aqmi, Ansar Eddine et des combattants de l’état islamique.
 
 














GABONEWS APAnews