Le groupe parlementaire de la majorité défend l’action du gouvernement et réfute l’idée de la gabegie qui lui colle l’opposition


saharamedia
Lundi 10 Janvier 2011



Le groupe parlementaire de la majorité a défendu l’action du gouvernent et réfuté avec force les accusations de gabegie qui lui ont été portées par l’opposition.

A ce sujet, le député Sid’Ahmed Ould Ahmed, président du groupe parlementaire de la majorité, a déclaré que les « allégations de l’opposition sur la gabegie au sein du pouvoir ne repose sur aucune base », selon ses propos.

 

 

De son côté, le député Mohamed Ould Bebana a déclaré que l’évocation par l’opposition de la question des prix « est une vérité derrière laquelle se cache une mauvaise intention », ajoutant que le gouvernement « avance avec assurance sur la voie de la réalisation du programme électoral du président de la République ». Ould Bebana a aussi indiqué que l’évocation par l’opposition du « refus du Premier ministre de répondre à certaines questions orales entre dans le cadre de la confusion qu’elle cherche à entretenir dans l’esprit des citoyens », précisant qu’il est du « droit du Premier ministre de se donner un mois pour répondre à ces interpellations des députés, ce que la session parlementaire clôturée avant n’a pas permis ».

Dans des réponses données aux journalistes, Ould Bebana a affirmé qu’il n’ y a pas de contradictions entre la position du Premier ministre et celle du président de l’Assemblée nationale, Messaoud Ould Boulkheir, à propos du problème de l’esclavage, ajoutant « nous respectons la demande adressée au président de la République de Messaoud pour intervenir dans le cas de Birame, mais ce que nous n’acceptons pas et que lui-même n’acceptera pas c’est de fouler au pied les lois de ce pays »















GABONEWS APAnews