Le groupement de la sécurité routière décide le retrait de ses agents des fourrières


Nouakchott - Saharamédias
Jeudi 11 Mai 2017



Le groupement de la sécurité routière décide le retrait de ses agents des fourrières
Le chef du groupement de la sécurité routière, le général Moctar O. Bollé, o ordonné le retrait de tous les agents de ce corps des différentes fourrières se trouvant à Nouakchott.

Selon des sources de Sahara Media, les responsables de ce corps ont procédé à une évaluation du travail dans ces fourrières, et en sont sorti d’un constat selon lequel les mairies en font une source de revenus, portant préjudice aux citoyens, mais aussi à l’image de ce groupement.

Cette décision entrera en vigueur dès la mi-vendredi prochain dans toute la capitale.

Les mêmes sources précisent que le groupement va ouvrir de nouvelles fourrières où seront immobilisés les véhicules en infraction, qui, une fois en règle, seront libérés sans contrepartie financière pour la durée d’immobilisation.

La gestion de ces fourrières sera du ressort du groupement qui procédera à leur ouverture dans les prochains jours dans les 3 wilayas de Nouakchott.

Ces fourrières sont à l’origine d’un grand ressentiment parmi les citoyens pour cause des fortes amendes payées pour libérer les véhicules en infraction.

Le président de la république avait d’ailleurs ordonné il y a quelques jours la fermeture de ces fourrières relevant de l’autorité des mairies.
 














GABONEWS APAnews