Le ministre d’Etat à l’Education refuse d’entamer des négociations avec les syndicats des professeurs dans un contexte de grève


saharamedia
Vendredi 4 Mai 2012



Le ministre d’Etat à l’Education, Ahmed Ould Bahiya, déclare refuser d’entrer dans des négociations avec les syndicats des professeurs « dans un contexte de grève », selon un communiqué commun rendu public par les différentes centrales.

Les syndicats dénoncent, dans un communiqué dont Sahara média a reçu une copie, ce refus du ministre d’Etat et déclarent leur attachement à ces négociations « à tout moment », selon les termes du communiqué.

Ils ont indiqué que Ould Bahiya a justifié aux secrétaires généraux des syndicats les retenues des salaires des professeurs grévistes par le souci de ne pas les laisser « manger des revenus illicites », en plus du fait que c’est « une application stricte de la loi », selon son expression.

 

Dans un tel contexte, les syndicats ont lancé un appel aux professeurs non grévistes à rejoindre le mouvement de revendication qu’ils jugent être mené « pour la justice et l’honneur » et demandent à ceux qui l’ont entamé de « résister à toutes les pressions et tentatives menées par le ministère pour dénaturer les objectifs d’un tel mouvement de grève ».















GABONEWS APAnews