Le ministre de la Santé annonce la création d'un observatoire national des ressources humaines et déplore l’émigration des compétences


saharamedia
Dimanche 18 Juillet 2010



Le ministre de la Santé annonce la création d'un observatoire national des ressources humaines et déplore l’émigration des compétences

Le ministre de la santé, Dr Cheikh El Moctar Ould Horma ould Babana a supervisé, dimanche à Nouakchott, la cérémonie de sortie d'une nouvelle promotion de l'Ecole Nationale de Santé Publique baptisée Feu Médecin Colonel Pr Mohamed Ould Ahmed Aicha. Cette promotion se compose de 231 agents opérationnels, répartis comme suit :

 

- 65 infirmiers diplômés d'Etat

- 11 techniciens de santé de laboratoire

- 137 infirmiers médico-sociaux.

Dans un mot prononcé pour la circonstance, le ministre de la Santé a indiqué que le secteur des ressources humaines a bénéficié d'un intérêt particulier dans le but d'élever de son niveau, du point de vue qualitatif et quantitatif et de lui permettre d'accompagner les nouveautés, d'améliorer son rendement et de rechercher des solutions pour tous les problèmes qui se posent à lui.

Le ministre a passé en revue les mesures prises par le département dont la création d'une école de santé publique à Kiffa et d'un observatoire national des ressources humaines de la santé en Mauritanie, en plus de l'élaboration et de l'adoption du plan stratégique de développement des ressources humaines pour l'horizon 2015.

Il a en outre affirmé la volonté de son département d'aller de l'avant pour prendre davantage de mesures au service des ressources humaines qui constituent la pierre angulaire du système sanitaire de tout pays.

Dr Cheikh El Moctar Ould Horma Ould Bebana a rendu hommage à l'action sérieuse et à la responsabilité dont a fait preuve le personnel d'encadrement de l'Ecole Nationale de santé publique en vue de la formation de 213 éléments dans toutes les spécialités para médicales, et ce dans un climat marqué par le sérieux et matérialisant la volonté visant à augmenter le nombre des ressources humaines du secteur.

Le ministre a appelé les sortants à respecter la déontologie de la profession d'infirmier qu'ils ont choisie librement et qui engage ceux qui la pratiquent à respecter les droits de l'homme, notamment le droit à la vie et à la dignité.

Il a enfin précisé que près de 100 infirmiers, techniciens et sages femmes ont abandonné les centres de santé et failli à la responsabilité qui leur incombe, exposant ainsi la santé des citoyens au danger, soulignant que des mesures strictes seront prises désormais contre ceux qui s'absenteront de leurs lieux de travail. Ces mesures, a-t-il précisé, pourront aller jusqu'au licenciement des fautifs de la fonction publique.

Pour sa part, Dr Aminata N'Diaye, directrice de l'Ecole Nationale de la Santé publique a indiqué que la nouvelle promotion porte le nom " d'un homme illustre, un professionnel hors paire qui fût l'un des pionniers dans la spécialisation médicale et qui a œuvré toute sa vie pour un meilleur fonctionnement de nos services nationaux de santé". "Je veux nommer, a-t-elle dit, feu médecin colonel, Pr Mohamed Ould Ahmed Aïcha".

Elle a ajouté que malgré les nombreuses difficultés rencontrées, "l'Ecole continue à œuvrer pour l'atteinte des objectifs qui lui sont assignés".

Elle a souligné que son établissement pourrait facilement améliorer ses performances, si des réponses appropriées avaient été apportés aux nombreux problèmes qu'il rencontre. Parmi ces problèmes, elle a notamment cité la vétusté et l'exiguïté des locaux et le manque crucial de matériels didactiques adaptés aux nouvelles technologies, pour les enseignements théoriques et les travaux pratiques.

"Nous sommes heureux, de la réception que nous venons de faire de 20 unités informatiques et de 500 chaises avec clapet dans le cadre du projet d'appui au secteur de la nutrition", a-t-elle dit.

Mme la directrice a enfin loué l'engagement, le sérieux et la compétence de l'ensemble du corps professoral en charge de l'enseignement théorique et pratique, avant de féliciter les élèves sortants qu'elle a invités " à redoubler d'effort pour ne pas décevoir les espoirs" placés en eux.

La cérémonie de sortie de la promotion qui a été l'occasion de distribution de prix aux élèves lauréats s'est déroulée en présence du secrétaire général du ministère de la santé et des directeurs centraux au ministère de la santé.

 















GABONEWS APAnews