Le ministre des affaires islamiques : le président Ould Abdel Aziz a demandé à ce qu’un « pont » soit établi entre les vivants et les morts


saharamedia
Mercredi 18 Mai 2011



Une source du ministère des affaires islamiques a indiqué à Sahara média que le ministre Ahmed Ould Neiny, a informé les fonctionnaires et agents du département que le président Mohamed Ould Abdel Aziz « lui a demandé d’ouvrir un pont de contact entre les vivants et les morts ».

Cette source qui a préféré gardé l’anonymat a indiqué que cela consiste à faire un recensement global des personnes décédées depuis l’indépendance en vue d’établir des cartes pouvant les localiser et permettre de les visiter ».

 

Cette information a été transmise aux fonctionnaires du ministère des affaires islamiques après une réunion interministérielle tenue ce mercredi dans les locaux du ministère, en présence des ministres de l’Intérieur et de la Justice ainsi que du Commissaire chargé des droits de l’homme et du wali de Nouakchott.

 

Certains observateurs pensent qu’il s’agit d’un début de réponse donnée aux parents des victimes des exactions des événements de 89, 90, 91 et des militaires exécutés suite à la tentative de coup d’Etat du 16 mars 1981. 















GABONEWS APAnews