Le ministre des finances critique le mouvement associatif demandant la réduction du coût des hydrocarbures


Nouakchott - Saharamédias
Jeudi 4 Février 2016



Le ministre des finances critique le mouvement associatif demandant la réduction du coût des hydrocarbures
Le ministre mauritanien des finances Mokhtar O. Djay a critiqué les manifestations réclamant une baisse du prix des hydrocarbures dans le pays et l’appel à participation à ce mouvement lancé sur les réseaux sociaux.

Lors de la conférence hebdomadaire organisée par les membres du gouvernement à l’issue du conseil des ministres, O. Djay s’est étonné de ce mouvement réclamant la baisse des prix des hydrocarbures,

qui « n’ont pas subi d’augmentation depuis deux ans, le gouvernement les ayant subventionnés afin
d’éviter qu’ils n’arrivent à un seuil insupportables pour les citoyens » a-t-il notamment déclaré.

Selon le ministre le prix des hydrocarbures en Mauritanie est le même qu’en France où il est d’un euro soit 385 UM.

Les pays qui ont réduit les prix des hydrocarbures les vendaient auparavant à des prix beaucoup plus élevés que ceux pratiqués en Mauritanie et que les réductions appliquées au Sénégal ramenaient le prix du gasoil à 375 Um environ.

Selon le ministre la priorité actuelle pour le gouvernement est le financement des boutiques EMEL où s’approvisionnent directement les populations à faibles revenus.
 
 
 














GABONEWS APAnews