Le ministre des finances nie la volonté du gouvernement de supprimer des avantages accordés aux enseignants


Nouakchott - Saharamédias
Jeudi 4 Mai 2017



Le ministre des finances nie la volonté du gouvernement de supprimer des avantages accordés aux enseignants
Le ministre de l’économie et des finances, Mokhtar O. Djay a démenti ce jeudi, les informations selon lesquelles l’état envisagerait la suppression de certains avantages accordés à des fonctionnaires, ajoutant que la volonté de l’état est d’augmenter ces acquis.

Lors de la conférence de presse, tenue à l’issue des travaux du conseil des ministres, O. Djay a dit que le retard porté au paiement d’indemnités pour un montant de 91 millions d’ouguiyas aux enseignants du fondamental  et aux professeurs est consécutif à la mise en place des mesures au niveau des secteurs qui en ont la charge et qui prennent généralement du temps.

Il a ajouté que ces avantages ont été payés il y a deux ou trois mois aux enseignants du fondamental et pour les professeurs hier mercredi.

Le ministre a précisé que tout avantage est accordé par décret  et ne saurait être annulé que par décret, excluant la possibilité pour n’importe quel ministre d’annuler ou d’accorder de telles faveurs sans passer par les procédures juridiques applicables en la matière.

Des rumeurs avaient circulé ces dernières semaines sur la volonté du gouvernement de supprimer des gratifications accordées au corps des enseignants.
 
 














GABONEWS APAnews