Le ministre sénégalais des Affaires étrangères : « La Mauritanie est souveraine dans toute démarche visant à enrôler ces citoyens »


saharamedia
Jeudi 13 Octobre 2011



Le ministre sénégalais des Affaires étrangères : « La Mauritanie est souveraine dans toute démarche visant à enrôler ces citoyens »

Le ministre sénégalais des Affaires étrangères, Madické Niang, a réaffirmé la qualité des relations bilatérales entre son pays et la Mauritanie, avant de déclarer que ce pays voisin (la Mauritanie) est souverain dans la mise en œuvre d’une opération d’enrôlement de ses citoyens.

Il s’agit là, venant de la part de Madické Niang, de la première déclaration officielle du Sénégal sur l’enrôlement objet de controverse en Mauritanie.

Le chef de la diplomatie sénégalaise, qui s’exprimait dans une interview accordée à une radio locale privée, a indiqué que le recensement des populations en Mauritanie « est une question de souveraineté » et qu’il n’est pas de l’habitude du Sénégal d’intervenir « dans des décisions souveraines prises par la Mauritanie ». Il a ajouté que tout ce à quoi aspire le Sénégal c’est de continuer à entretenir de bonnes relations avec Nouakchott pour parvenir « main dans la main, à l’œuvre de développement commune ».

 

Par contre, le ministre sénégalais des Affaires étrangères a observé une grande prudence en abordant la question du retrait des licences de pêche que la Mauritanie avait accordé à des pêcheurs sénégalais de Saint-Louis, se suffisant à déclarer : « je n’ai pas d’informations à ce sujet ».















GABONEWS APAnews