Le ministre sénégalais des affaires étrangères : Djamé est parti sans avoir reçu de garanties


Nouakchott - Saharamédias
Lundi 23 Janvier 2017



Le ministre sénégalais des affaires étrangères : Djamé est parti sans avoir reçu de garanties
Un document libellé en anglais et largement repris dans la presse sénégalaise et sur les réseaux sociaux, faisait état de garanties données à l’ancien président gambien, Yaya Djamé, en contrepartie de son abdication et son départ vers une destination de son choix.

Selon le ministre sénégalais des affaires étrangères, Mankir Ndiaye, il s’agit tout simplement d’un faux document, aucune garantie a-t-il ajouté n’a été donnée à Yaya Djamé, ni par la CEDEAO, ni par l’union africaine ni les nations unies.

Le chef de la diplomatie sénégalaise a dit que l’ancien président gambien avait présenté un document qu’il souhaité voir signé de la communauté internationale et qui prévoyait un certain nombre de garanties, dont une amnistie, un document a ajouté le ministre sénégalais qui n’a jamais été signé par une quelconque partie.

« Ni la CEDEAO ni l’union africaine n’ont la compétence de donner des garanties à Yaya Djamé, une mesure qui revient d’abord au président élu, Adama Barrow » a ajouté le ministre sénégalais.

L’ancien président gambien avait accepté d’abandonner le pouvoir, après une médiation des chefs d’état mauritanien et gambien qui avait duré quelques jours, et dont l’ultime étape ont été des entretiens qui se sont prolongés à Banjul.
 














GABONEWS APAnews