Le mouvement du 25 février manifeste devant l’Assemblée et « enterre » symboliquement les institutions démocratiques


Sahara Médias - Nouakchott
Lundi 12 Novembre 2012



Le mouvement du 25 février manifeste devant l’Assemblée et « enterre » symboliquement les institutions démocratiques
Le Mouvement du 25 février a organisé, ce lundi matin, un sit-in de protestation devant l’Assemblée nationale au moment où celle-ci ouvrait sa première session parlementaire pour l’année 2012-2013 et ce pour « enterrer » symboliquement le corps des institutions démocratiques qui, selon lui, « n’ont plus d’existence légale ».
Dans une déclaration à Sahara médias, Sidi Tiyib Ould Moujtaba, a indiqué que l’enterrement symbolique des institutions démocratiques (parlement, conseil constitutionnel, cour suprême) est un message adressé à l’armée » pour lui dire que le temps n’est plus « à l’implication dans la politique » et à « l’exercice d’une régence sur la vie politique en Mauritanie ».
Il a indiqué que les mauritaniens « ont atteint l’âge de la maturité et qu’ils disposent de cadres compétents capables de mettre en place un Etat de droit régi uniquement par les lois de la République.
 
 














GABONEWS APAnews