Le parlement Mauritanie débat des amendements de la loi fondamentale portant sur le statut du chef de file de l’opposition démocratique


saharamedia
Mardi 12 Juin 2012



Le gouvernement mauritanien a transmis aujourd’hui mardi à l’Assemblée nationale le projet de loi portant amendements de la loi fondamentale du statut du chef de file de l’opposition démocratique.

Ces amendements convenus au cours du dialogue entre la Majorité et des partis d’opposition remettent en cause certains aspects de l’institution du chef de file de l’opposition démocratique créée en 2007.

 

Le nouveau projet de loi vise à modifier la loi 019/2008 qui abroge et remplace la loi 024/2007 en date du 09 avril 2007 et sera débattu ce mardi en présence du ministre de l’Intérieur, Mohamed Ould Boillil.

 

La nouvelle loi stipule que l’institution de l’opposition démocratique soit gérée par des partis représentés au parlement et que le chef de file de l’opposition soit désormais un élu de la formation qui dispose du plus grand nombre de parlementaires issus du dernier scrutin législatif et qu’il soit un député, un sénateur ou un conseiller municipal.

Au cours du transfert de ce projet de loi, le gouvernement a déclaré que l’objectif visé « est de donner plus de légitimité populaire au statut du chef de file de l’opposition démocratique ».















GABONEWS APAnews