Le parquet retient contre la seule femme, impliquée dans l’enlèvement des espagnols, les charges de complicité d’évasion


saharamedia
Mardi 20 Juillet 2010



El Koriya mint Al-Boukhari, la seule femme accusée dans dossier portant sur l’enlèvement des ressortissants espagnols, a comparu aujourd’hui devant le tribunal pénal. Mint Al Boukhari fait face à des charges retenues contre elle et qui sont d’avoir facilité l'évasion de l'accusé principal, Omar Sahraoui, considéré par le parquet comme étant le cerveau de l’enlèvement. Le parquet avance que Mint Al Boukhari, qui nie toutes les accusations portées contre elle, a informé Sahraoui de l'arrestation de son père Al Boukhari Ould Issaoui et lui a conseillé de fuir avant qu’il ne soit procédé à son arrestation. Le parquet a ajouté que les services de sécurité étaient sur le point d'arrêter Sahraoui  dans la ville de Sélybabi quand celui-ci s’est enfui vers le Mali après l'appel qu'il a reçu de El Koriya Mint Al Boukhari.


 















GABONEWS APAnews