Le parquet s’oppose à la libération d’Ahmed Ould Khattry et demande son jugement


saharamedia
Mardi 10 Mai 2011



Une source judiciaire a indiqué à Sahara média que le parquet a demandé à ce que son dossier « soit adjoint à ceux qui sont traités au cours de la présente session pénale ». Cette source a accusé la défense d’Ahmed Ould Khattry d’entraver les procédures et de ne pas « vouloir le voir juger au cours de cette session ».

Cette source pense que la certains penchent plutôt pour la voie suivie par les partisans d’Ahmed Ould Khattry qui a lui-même demandé à ce qu’il soit présenté devant les juges pour un procès juste et équitable.

Mais dans un entretien téléphonique avec Sahara média, l’avocat Néma Ould Ahmed Zeidane, membre du collectif de la défense de Ould Khattry, emprisonné depuis près de deux ans, a déclaré que ces informations « méritent d’être éclaircies » juridiquement et qu’elles manquent de « précision ».

 

Ould Ahmed Zeidane qui suit de près le dossier de l’ancien directeur national des Procapec, a précisé que le parquet « a certes demandé à ce que le dossier d’Ahmed Ould Khattry soit jugé au cours de la présente session pénale mais qu’il se trouve que la défense a demandé avait déjà introduit une demande de liberté provisoire pour le prévenu, ce qui suspende – du point de vue juridique – toute possibilité de le présenter aux juges ». Il a ajouté que « le dossier a été remis au parquet qui a refusé ce mardi la liberté provisoire. C’est au juge maintenant de se prononcer sur ce cas », conclut l’avocat d’Ahmed Ould Khattry.















GABONEWS APAnews