Le parti CDN rend le pouvoir responsable de toutes les répercussions sociales de la flambée des prix


saharamedia
Lundi 1 Août 2011



Le parti CDN rend le pouvoir responsable de toutes les répercussions sociales de la flambée des prix

Le parti de la Convergence démocratique nationale (CDN), membre de la Coordination de l’opposition démocratique (COD) rend le pouvoir du président Mohamed Ould Abdel Aziz responsable de toutes les répercussions sociales que pourraient entraîner la hausse vertigineuse des prix.

Dans une déclaration dont Sahara média a reçu une copie, la CDN affirme « saisir parfaitement les souffrances des populations à cause de l’échec de la mission de ce que le gouvernement appelle les boutiques de solidarité dont le rôle est insignifiant », selon les termes du communiqué.

Il a ajouté que cette « opération est venue dans le cadre d’une série de promesses dont la réalité n’échappe plus aujourd’hui aux populations qui prend conscience de plus en plus du discours ceux du pouvoir ».

La CDN, dont le président Mahfoud Ould Bettah assure la présidence tournante de la COD, a exprimé sa solidarité avec « l’ensemble des couches sociales qui subissent le revers des politiques déplorables du régime », selon son expression.















GABONEWS APAnews