Le parti au pouvoir installe sa commission de protection du consommateur


saharamedia
Mardi 11 Janvier 2011



Le parti au pouvoir installe sa commission de protection du consommateur

Le parti au pouvoir, l’Union pour la République (UPR) a procédé hier à la mise en place de sa commission chargée de la protection du consommateur que préside désormais Oumoulkheiry Mint Ivekou.

A cette occasion, le vice-président de l’UPR, Mohamed Yahya Ould Horma, a magnifié cette démarche, « qui arrive à un moment où l’UPR a besoin d’avoir des outils techniques spécialisés pour répondre aux allégations de l’opposition visant à ternir l’image de réalisations pourtant visibles à l’œil nu », selon ses propos.

 

 

Il a aussi mené une attaque en règle contre l’opposition qui, dira-t-il, « à travers les interventions de ses élus au parlement et dans des réunions au sein de cercles restreints, tentent de faire croire que la crise économique actuelle, d’ampleur mondiale, et se traduisant par une hausse des prix généralisée, est seulement circonscrite à la Mauritanie et est le fait du gouvernement.»

De son côté, le secrétaire général du parti au pouvoir, et ministre chargé de l’Enseignement secondaire, Oumar Ould Matalla, a déclaré que l’UPR fait réellement face à des défis qui sont ceux de « faire face aux campagnes d’intoxication menées par l’opposition pour troubler la sérénité qui caractérise le pays et l’entrainer dans des troubles dont il a longtemps souffert dans le passé », selon son propos. Il a ajouté que la mise en place d’une telle structure de contrôle de l’action publique et de protection du consommateur, avec l’implication d’un nombre si important de cadres de hauts niveaux, est la preuve que le parti dispose des moyens humains lui permettant d’être à l’avant-garde des orientations et politiques de l’Etat et qui ne sont que la traduction concrète du programme électoral du président de la République », conclut le secrétaire général de l’UPR. 















GABONEWS APAnews