Le porte parole du gouvernement : Biram est un commerçant et le Burkina Faso s’est excusé auprès de nous


Nouakchott - Saharamédias
Vendredi 16 Septembre 2016



Le porte parole du gouvernement : Biram est un commerçant et le Burkina Faso s’est excusé auprès de nous

Le ministre de la culture et de l’artisanat, porte parole du gouvernement, Mohamed Lemine O. Cheikh a minimisé la portée de la visite qu’entreprend actuellement le président de mouvement IRA dans certains pays africain qualifiant Biram O. Dah O. Abeid d’être un simple commerçant.

Le ministre a dit que cette tournée africaine n’a aucune importance, ajoutant que Biram, comme tout commerçant se rend dans des pays africains pour faire du commerce comme le font d’autres certains avec des marchandises et d’autres avec l’unité nationale ou d’autres slogans.

Le porte parole a démenti que les pays visités par O. Abeid l’ait accueilli de façon officielle.

Il a voyagé comme toute personne ordinaire et a été reçu par des médias privés au Sénégal comme l’ont fait des médias privés en Mauritanie.

A propos de l’interview réalisée par la chaîne officielle burkinabaise avec le président d’IRA, le ministre a précisé que le ministre burkinabais des affaires étrangères a appelé la ministre déléguée auprès du ministre des affaires étrangères et de la coopération chargée des affaires maghrébines, africaines et les mauritaniens de l’étranger pour s’excuser pour ce qui s’était passé, ajoutant que la journaliste qui a réalisé l’entretien avait été licenciée de la télévision.

Selon le ministre le message haineux et raciste du président d’Ira ne peut recevoir d’échos, le monde étant divisé en deux camps, l’un très majoritaire, celui qui prône l’amour, la paix et la fraternité entre les peuples et l’autre qui prône la haine et le meurtre et qui compte dans ses rangs les terroristes, des racistes et d’autres qui ont pour fonds de commerce les slogans irréalistes.

 

 















GABONEWS APAnews