Le premier conseiller de l’ambassade de France au procès des présumés salafistes


saharamedia
Lundi 24 Mai 2010



La cour criminelle, en charge du jugement des présumés salafistes, poursuit ses audiences en ce jour du lundi et la présence du premier conseiller de l’Ambassade de France en Mauritanie ne passe pas inaperçue. Quand à l’avocat de la défense, Mohamed Ould Ahmed Miske, ses interventions sont vivement applaudies par le prétoire composé pour l’essentiel des familles et parents des inculpés

 















GABONEWS APAnews